La retraite agricole : comment ça fonctionne ?

Au sein du monde agricole, la retraite est gérée par la Mutualité Sociale Agricole. Elle concerne tous les professionnels attestant de l’exercice dans le secteur durant une période bien déterminée. Si vous êtes à la recherche d’informations complémentaires sur cette retraite, lisez ceci.

Les conditions de la retraite agricole

À l’instar de la majorité des régimes, les conditions de la retraite agricole demeurent les mêmes. En effet, l’âge et la durée d’assurance sont les modalités de la retraite agricole prises en compte. Dans ce cas d’espèce, la loi autorise un âge minimum de 62 ans pour effectuer un départ à la retraite. Néanmoins, il faut souligner que l’âge à taux plein ne peut excéder 67 ans et dans des cas spécifiques, il est possible de faire un départ anticipé à la retraite.

En fait, pour une préretraite en situation de handicap, il faut un âge minimum de 55 ans. Et en situation de pénibilité, il est exigé un plafond de 60 ans. Quant à la durée d’assurance, elle dépend de l’année de naissance du professionnel et est comprise entre 40 et 43 ans soit 160 et 172 trimestres.

Le calcul de la retraite des exploitants agricoles

La retraite agricole est déterminée selon des critères spécifiques. Il s’agit d’une pension forfaitaire et d’une pension proportionnelle aux revenus. La pension forfaitaire est définie selon le revenu mensuel. Pour obtenir le montant de la retraite forfaitaire, il faut procéder ainsi : (retraite forfaitaire × Durée d’assurance) ÷ durée d’assurance à taux plein requis.

Par contre, la pension proportionnelle est obtenue en fonction du nombre de points totalisés à la caisse. Pour avoir le montant, il faut multiplier le nombre de points obtenus par une valeur du point (qui est de 4,024 euros). Le résultat indiqué est ensuite multiplié par la durée d’assurance qu’il faut enfin diviser par la durée d’assurance à taux plein requis. Ainsi, on a : (nombre de points × valeur du point × durée d’assurance) ÷ durée d’assurance requise.

Pour rappel, la retraite agricole concerne les chefs d’exploitation, les collaborateurs et les aidants familiaux du sous secteur agricole.

Articles susceptibles de vous plaire

Maison / Travaux

Charpente en bois : comment la traiter ?

Choisir une charpente en bois possède de nombreux avantages. Elle est à la fois esthétique, compacte et dispose d’excellentes qualités pour l’isolation acoustique et thermique.

Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *