Pour mieux affronter le froid de l’hiver et la chaleur de l’été, il est très important de bien isoler sa maison. Cela évitera les variations de température, mais permettra aussi de réduire le montant de ses factures énergétiques. Pour cela, les propriétaires doivent choisir un bon isolant. L’ouate de cellulose figure parmi les matériaux conseillés par les spécialistes à cause de sa faible conductivité thermique.

L’importance de l’isolation thermique

Dans l’Hexagone, des millions de logements sont encore mal isolés. Pourtant, depuis 2017, le gouvernement a rendu obligatoire l’isolation thermique pour certains types d’habitation. Cette mesure a pour but de limiter la consommation énergétique de la population. En effet, la France envisage de réduire au maximum l’utilisation des énergies polluantes. Par ailleurs, il s’agit d’un premier pas vers une transition écologique.

Malgré tout, ces travaux présentent également de nombreux avantages pour les propriétaires. Cela favorise la réduction de l’énergie consommée. Selon les zones renforcées, le foyer réalisera de réelles économies. Ces opérations ont effectivement pour objectif de combler les ponts thermiques dans une habitation. Ainsi, que ce soit en été ou en hiver, l’utilisation des systèmes de chauffage et de climatisation sera considérablement limitée.

Par la même occasion, l’installation des isolants permettra aussi d’améliorer le confort intérieur. Les occupants ne seront plus confrontés à des variations de température importantes d’une pièce à l’autre. Néanmoins, pour que ces résultats soient au rendez-vous, les particuliers doivent choisir un isolant performant tel que l’ouate de cellulose.

Optimiser l’isolation intérieure avec l’ouate de cellulose

Afin de réaliser des travaux d’économie d’énergie, il est essentiel de respecter certaines étapes. La première consiste tout d’abord à faire un bilan thermique pour identifier les zones qui nécessitent d’être isolées. La toiture ou les combles figurent généralement parmi les points les plus vulnérables d’une habitation puisqu’elles sont responsables de 30% des déperditions de chaleur.

Par la suite, il faut choisir le bon isolant. Aujourd’hui, de nombreux particuliers évitent les matières obtenues après des traitements chimiques puisqu’elles seraient toxiques. C’est ce qui explique l’intérêt croissant pour les matériaux permettant d’assurer une isolation écologique. Et dans ce registre, l’ouate de cellulose ne cesse de séduire les foyers du fait de ses performances thermiques. Vendu sous forme de flocons en vrac ou de panneaux semi-rigides, ce produit provient du recyclage de papiers journaux. Ainsi, il ne présente aucun risque pour la santé.

Cet isolant à haute résistance thermique se prête davantage à l’isolation par l’intérieur. De ce fait, on l’utilise généralement pour l’isoler les combles aménagés ou perdus, des murs et des cloisons. De plus, en recourant à cette solution, les propriétaires pourront prétendre à une aide financière, telle que le crédit d’impôt. Ce qui permettra d’alléger les coûts des travaux ou d’amortir une partie des dépenses réalisées.

Choisir le bon isolant pour réduire les pertes thermiques dans sa maison
Notez cet article