Le métier d’horloger est, contrairement à ce que l’on pourrait croire, encore d’actualité. Toutefois, on ne connaît encore que très peu ce métier. Voici tout ce que vous devez savoir sur le métier d’horloger.

Le métier

Le métier d’horloger n’est pas à la traîne, malgré l’intervention du téléphone portable qui donne l’heure. Les montres sont toujours utilisées et, par conséquent, les horlogers sont donc toujours utiles. La montre tient encore une place particulière, notamment dans le milieu du luxe ou de la mode. L’ouvrier horloger va s’occuper de la réparation des montres, des horloges, mais également des réveils.

L’horloger peut exercer son travail dans une usine, un magasin ou encore chez un artisan. Ses missions sont variées. En effet, il va pouvoir faire du montage ou de l’assemblage de pièces dans un atelier de fabrication. Si l’horloger sait travailler avec les pratiques modernes, il connaît également les pratiques anciennes. Il sait réaliser des pièces dans le style mais également retravailler sur des éléments de mécanisme. Un horloger connaît aussi les microtechniques, ainsi que d’autres techniques propres au secteur d’activité.

Les formations

Il existe plusieurs formations qui peuvent mener au métier d’horloger ou de ses dérivés. Il est possible d’entamer une formation directement après la 3e, en faisant un CAP horlogerie. Il peut être complété par un brevet des métiers horlogerie. Après le baccalauréat, il est possible de préparer la FCIL en 1 an (formation complémentaire d’initiative locale). Pour obtenir un DMA horlogerie, il faudra 2 ans. Enfin, le DN MADE mention objet se fait en 3 ans. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi faire un CAP horlogerie. Si vous souhaitez faire un équivalent du bac, vous pouvez choisir un diplôme comme le BMA horlogerie. Enfin, il est possible de faire jusqu’à 3 ans d’études après le bac afin de devenir horloger.

Tout savoir sur le métier d’horloger
Notez cet article