Comment réussir un élagage en hauteur ?

Les travaux d’élagage exposent l’intervenant à des risques vu qu’ils se déroulent généralement en hauteur. Il n’y a pas que l’élagueur qui est en danger, mais l’entourage également. Parce que ce travail est très délicat, sa réalisation ne doit pas être négligée. Découvrez dans l’article qui suit les astuces permettant de réussir convenablement un élagage en hauteur, notamment, les méthodes et les outils indispensables.

Les méthodes pour assurer l’élagage en hauteur

Quel que soit le type de travail à entreprendre, l’application de techniques reste essentielle, voire obligatoire. L’élagage n’en fait pas une exception. Cependant, il n’est pas destiné aux amateurs. Seul un élagueur professionnel comme l’artisan Mayer Eddie est apte à assurer des travaux d’élagage suivant les règles de l’art. Il maîtrise toutes les stratégies relatives à l’exécution des tâches diverses. Le grimper cordé fait partie des méthodes les plus prisées pour atteindre les parties mortes de l’arbre ainsi que les branches malades. Cette pratique demande une bonne condition physique et certaines compétences. C’est la raison pour laquelle les spécialistes en élagage sont amenés à suivre des formations particulières avant d’exercer leur métier. Ces formations portent sur l’usage des outils et les normes à respecter. En effet, comme l’intervention se tient en hauteur, il est indispensable de prendre des précautions pour assurer la sécurité de l’élagueur et de tout ce qui se trouve à côté de l’arbre. Le port des EPI ou Équipements de Protection Individuelle est imposé par la Loi. Œuvrant quotidiennement dans le domaine, il dispose de tous ces matériels. La formation concernant l’usage des matériels permet aux élagueurs de gagner du temps pendant l’intervention. Le professionnalisme se résume dans le savoir-faire et l’habileté.

Les outils indispensables à l’exécution des travaux d’élagage en hauteur

Même si l’élagage consiste à atteindre la hauteur de l’arbre pour mettre la main sur les branches, le recours à l’échelle est déconseillé. Cela est lié à des risques sécuritaires. L’échelle présente un danger pour l’élagueur. En effet, elle n’est pas stable, surtout si la surface sur laquelle elle est posée n’est pas plate. Or, les surfaces situées à proximité des arbres sont très rarement plates. En plus de cela, ces sols sont souvent humides. Cependant, il peut arriver qu’elle perde sa stabilité durant l’intervention. Le risque de chute est alors très élevé et l’élagueur peut se blesser.

Toutefois, si vous ne pouvez pas éviter d’utiliser une échelle, vous devez prendre des dispositions pour garantir sa stabilité. Pour cela, un tiers doit se tenir au pied de l’échelle et assurer son équilibre. Son rôle est de fixer le support sur le sol. Et il doit y rester jusqu’à la fin de l’opération.

L’usage d’une tronçonneuse au-dessus de l’échelle est également interdit. Cela risque de générer encore plus d’instabilité. Ainsi, tous les individus et les biens matériels situés à proximité du chantier sont exposés à d’énormes risques, car l’échelle peut leur tomber dessus. Cette chute peut causer des dégâts conséquents.

L’idéal serait de recourir à la nacelle élévatrice. C’est le meilleur matériel pour atteindre n’importe quelle hauteur. Contrairement à l’échelle, sa stabilité n’est pas à craindre. L’élagueur peut travailler en toute sécurité.

L’utilisation d’une nacelle élévatrice est surtout bénéfique lorsque plusieurs arbres sont à élaguer. Cet appareil ne nécessite pas un terrain plat. Il requiert uniquement un espace assez large pour pouvoir déplacer la nacelle.

Articles susceptibles de vous plaire

Maison / Travaux

Faire le bon choix pour un serrurier sur Paris

L’intervention d’un serrurier Paris fait partie intégrante de l’étape de l’aménagement d’intérieur. Ainsi, faire le bon choix en ce sens est le meilleur gage pour avoir un rendu professionnel dans la démarche.

Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *